Vous êtes ici : Accueil > Cité des Énergies

Cité des Énergies

Publié le 23 avril 2018

Le Centre CEA de Cadarache s'affirme aujourd'hui comme un acteur internationalement reconnu dans le domaine

des énergies bas-carbone (nucléaire et renouvelables).


Un pôle bientôt incontournable dans les nouvelles énergies

Des compétences historiques du centre CEA Cadarache (plateforme expérimentale solaire et activités sur la photosynthèse et ses applications énergétiques) et de sa volonté accrue de soutenir les entreprises est né le projet de la « Cité des Énergies », sous l'impulsion des directions de la recherche fondamentale (DRF) et de la recherche technologique du CEA (DRT).

L'ambition du projet est de promouvoir l'excellence de la recherche et le transfert de technologies dans le domaine de l'énergie solaire et des biotechnologies pour l'énergie et de l'environnement. En rapprochant recherche fondamentale de niveau international et recherche finalisée, l'enjeu est de contribuer à améliorer la compétitivité des entreprises locales, le développement des filières industrielles et de conjuguer formation, recherche et industrie pour devenir un pôle incontournable du développement des nouvelles énergies.


Un projet pour le territoire

Cité des énergies reçoit un fort soutien de l'ensemble des collectivités territoriales. Pour le territoire, il s'agit d'agréger un maximum de compétences sur le site de la « Cité des Énergies ». Grâce aux terrains mis à disposition par le CEA, chercheurs, ingénieurs, techniciens, personnels administratifs et partenaires économiques de la zone « En'Durance Énergies » seront regroupés dans ce futur site d'excellence sur les énergies bas-carbone.

 

Un projet, des bâtiments

Un premier bâtiment a été inauguré le 12 juin 2013. Il accueille des équipes de CEA Tech. Chargé de créer de l'innovation technologique pour contribuer à la compétitivité des entreprises françaises, CEA Tech a déployé son modèle de création de valeur sur l'ensemble du territoire national. En PACA, au plus près des besoins technologiques des entreprises locales, CEA Tech s'est installé à Cadarache et Gardanne en mettant à disposition plusieurs expertises et plates-formes applicatives dédiées au projet de la « Cité des Énergies » :

 

  • Mégasol : solaire photovoltaïque et stockage électrochimique
  • Solaire thermique : produire, stocker, réutiliser l'énergie thermique d'origine solaire
  • Efficacité énergétique au service du bâtiment
  • Micro-algues : Préparer et fiabiliser la production industrielle de microalgues

 

Dans un second temps, la réalisation d'un bâtiment emblématique pour les biotechnologies et les biosciences au service de l'énergie a été proposée au CPER 2015-2020. Cofinancé par l'État, le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille Provence et le FEDER, ce bâtiment est en cours de construction dans la zone « semi-ouverte » de la « Cité des Énergies ». Il sera occupé par les équipes du BIAM (Institut Biosciences et Biotechnologies d'Aix Marseille), une Unité Mixte de Recherche CEA, CNRS, AMU (UMR 7265).

 

Le projet de R&D du BIAM est à la fois ambitieux, fédérateur et innovant. Il vise non seulement à promouvoir le positionnement international de cette Unité mixte de recherche (CEA, CNRS, AMU) au sein d'Aix-Marseille Université, mais aussi à regrouper de forces vives sur des projets transversaux dans le domaine des énergies renouvelables pour nourrir le tissu socio-économique régional. La montée en maturité technologique des projets au sein de cette construction neuve permettra au BIAM d'atteindre ses objectifs portés par le projet « Green solutions for tomorrow » 2018-2022.  Ce projet repose sur 2 piliers, « conversion en bioénergie » et « contraintes environnementales », et sur consiste à relever quatre défis scientifiques et technologiques :

  • l'exploitation de la biodiversité microbienne pour la chimie verte et la dépollution (en collaboration avec les équipes CEA Tech implantées en PACA) ;
  • surmonter les limites nutritionnelles des plantes et des algues ;
  • rendre la photosynthèse plus robuste et efficace ;
  • exploiter le métabolisme du carbone dans les microalgues, les plantes et les bactéries.

 

Pour en savoir plus sur le BIAM

Pour en savoir plus sur CEA Tech en PACA :

 

[Lien vers la newsletter Construction]